Comment choisir son lecteur codes-barres

Le lecteur codes-barres, autrement appelé douchette ou scannette, est l’outil indispensable en bibliothèque !
Et oui, le code-barres est partout : sur les livres, sur les cartes lecteurs mais aussi… sur les smartphones !
Alors si le code-barres permet de lire rapidement et de façon fiable, supprimant les potentielles erreurs de saisies, que faites-vous lorsqu’un usager vous présente son smartphone pour lire son numéro d’abonné et que votre douchette n’arrive pas à le lire ? Vous reprenez la bonne vieille méthode de la saisie au clavier ?

Stop ! Il existe des douchettes qui lisent sur écran !

Retour sur les types de codes-barres

Aujourd’hui, il existe deux types de codes-barres :

  • 1D (unidimensionnel), le plus familier : toutes les informations du code sont organisées horizontalement sous forme de barres et d’espaces de différentes épaisseurs pour une lecture de droite à gauche. Nous pouvons citer dans cette catégorie les codes très fréquemment utilisés en bibliothèque : EAN, Monarch ou Code 39.
  • 2D (2 dimensions) : Il s’agit d’une forme matricielle qui permet de stoker beaucoup plus d’informations. Le nombre, la taille et la disposition des rectangles définissent l’information codée. Ainsi, plus l’information à coder est longue, plus le code QR est dense et plus il contient de petits rectangles noirs. Les QR Codes et FlashCodes sont les plus connus.

Quel lecteur codes-barres choisir ?

Le lecteur codes-barres, qu’il se présente sous forme de douchette, qu’il se pose ou qu’il s’encastre, est un appareil destiné à lire et à décoder des informations inscrites sous forme de codes-barres.

Jusque-là, les douchettes les plus répandues étaient les lecteurs laser.
La technologie laser utilise un rayon laser mobile qui détecte les largeurs des barres du code et la lumière est recueillie et transformée en signaux numériques qui sont ensuite décodées en caractères. Les lecteurs codes-barres laser ne lisent que les codes-barres 1D. Ils peuvent par contre les lire à grande distance (de quelques centimètres à plusieurs mètres).

Decalog propose à la vente le lecteur laser de type douchette OPR 2001Z d’Opticon. A savoir qu’Opticon s’engage dans le respect de l’environnement. Ses nouveaux modèles sont conformes aux directives RoHS qui vise à limiter l’utilisation de six substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques.

Le lecteur codes-barres Imager contient, lui, un appareil photo numérique qui photographie aussi bien les codes-barres une dimension (1D) que deux dimensions (2D). La photo prise est alors analysée par l’ordinateur raccordée à la douchette qui la décode en caractères.
De cette façon, ces lecteurs codes-barres sont aussi capables de lire les codes-barres sur un écran de PC, tablette ou smartphone, ce qui n’est pas possible avec un lecteur laser.

Pour répondre au développement des applications mobiles permettant le stockage des cartes de fidélités et autres cartes abonnés, Decalog propose le pistolet 2D imageur L-51X, toujours de la marque Opticon, en laquelle nous avons une grande confiance.

Besoin d’une douchette ? Nous pouvons vous adressez notre meilleure offre. Demandez-nous !

Ces articles peuvent vous intéresser

Indexpresse, une offre de dépouillement des périodiques accessible à toutes les bibliothèques

Le | Par pauline | Posté dans Bonnes pratiques

Nous avons toujours attaché une importance toute particulière à la gestion des périodiques dans Decalog SIGB. (...)

Lire la suite

Le réseau des bibliothèques de la Province de Hainaut en Belgique s’informatise

Le | Par pauline | Posté dans Bonnes pratiques, Mettre en avant, Retour d'expérience

La Province de Hainaut en Belgique a retenu nos solutions « Decalog SIGB et Decalog PORTAIL (...)

Lire la suite

Comment choisir son lecteur codes-barres

Le | Par pauline | Posté dans Bonnes pratiques

Le lecteur codes-barres, autrement appelé douchette ou scannette, est l’outil indispensable en bibliothèque ! Et oui, le (...)

Lire la suite