08février

Un service de captcha à destination des musées, bibliothèques et archives

Fin 2019, les sociétés Decalog et Teklia se sont associées afin de développer un service de captcha à destination du secteur culturel. Depuis quelques jours, celui-ci est en production sur les services de Decalog.

captcha_culturel

Commençons par rappeler ce qu’est un captcha : il s’agit d’un système de sécurité visant à vérifier que l’utilisateur n’est pas un robot. On demande alors à l’utilisateur de recopier des mots ou de sélectionner des images selon un critère. Les internautes sont aujourd’hui habitués à ces petits écrans où l’on doit cliquer sur les bus ou les feux rouges.

Ce que nombre d’internautes ignorent, c’est que leur action contribue à l’amélioration de données ou d’intelligences artificielles. Les feux rouges ou les bus sur lesquels nous cliquons permettent ainsi à Google (société qui domine largement le marché des captcha) d’améliorer ses algorithmes de reconnaissance de forme dans ses travaux sur les voitures autonomes.

Puisqu’il est possible d’utiliser l’action des utilisateurs pour améliorer des intelligences artificielles, pourquoi ne pas utiliser ce système pour améliorer d’autres types de données ? C’est le pari que nous avons fait avec Teklia.

Nombre d’institutions culturelles (musées, bibliothèques, archives) ont ainsi des corpus de documents encore non numérisés, ou seulement partiellement. De la même manière, les technologies de reconnaissance de caractères manuscrits restent encore aléatoires.

Pour ce projet, Teklia et Decalog ont reçu le soutien du ministère de la Culture en 2020, au titre de l’appel à services innovants. Teklia a donc développé un système de captcha permettant de participer à l’indexation des données de nos partenaires, les Archives nationales, la Bibliothèque nationale de France et le musée de Bretagne.

Le service déployé s’appelle maintenant OCAPI, pour Outil de CAptcha pour le Patrimoine Indexé.

Début 2021, Decalog a déployé le système de captcha sur les portails de ses 500 bibliothèques clientes de Decalog Portail Pro et Essentiel. Grâce au projet OCAPI, Decalog renforce ainsi la sécurité de son application tout en permettant aux institutions culturelles partenaires d’améliorer la qualité de leurs données.

 

Pour en savoir + :

 

Posté par Decalog  Posté le 08 Fév 

0 Commentaire(s) posté(s)