30avril

Déconfinement – Le « Drive » en bibliothèque ?

L’ABF a publié un communiqué suite aux annonces gouvernementales du 28 avril 2020 sur les « recommandations [sanitaires générales] permettant une réouverture progressive, sereine et maîtrisée des équipements, tant pour la population que pour les personnels ».


Editeur de votre outil de gestion de bibliothèque, nous pouvons, nous aussi, vous aider à appréhender cette période pleine d’inconnues et contribuer à la réflexion pour la partie qui nous incombe. La circulation des documents et la communication en masse avec les usagers seront, dans la situation actuelle, les deux axes essentiels d’utilisation.


Le numérique a été le fer de lance durant la période de confinement. Nous poursuivons nos efforts sur le développement de fonctionnalités nouvelles sur Decalog PORTAIL et recherchons continuellement des partenaires pour étoffer notre offre.

Avec l’annonce du déconfinement progressif au 11 mai 2020, la mise en œuvre d’une fonction de « drive » en bibliothèque revient aujourd’hui sur toutes les lèvres. L’occasion est peut-être donnée de penser une offre qui soit le relais d’une ouverture partielle pour les uns, une approche de service minimum dans le cadre d’une fermeture au public confirmée localement pour les autres.

L’ensemble de nos logiciels de gestion de bibliothèques permet de traiter un circuit de prêt et de réservation des documents adaptés à ce fonctionnement de « drive ». Les modes opératoires de nos SIGB, identifiant les paramétrages et usages pour faire face aux attentes des bibliothèques, peuvent être communiqués par notre service Support.
Et nous avons infléchi notre plan de développement Decalog SIGB pour qu’il prenne en compte les spécificités d’une gestion de « drive » de manière encore plus complète.


L’actualité le montre, les certitudes d’aujourd’hui sont peut-être les erreurs de demain. A notre niveau, nous essayons de tracer les attentes en les pensant avec un souci de pérennité et en proposant dans nos solutions des mécanismes et des usages évolutifs. La situation ne change rien à l’approche que nous avons au quotidien : écouter, recueillir et formaliser une vision des attentes de demain. C’est le cœur même du métier d’éditeur logiciel.


N’hésitez pas à revenir vers nous pour partager vos expériences, nous nous en ferons l’écho.

Posté par Decalog  Posté le 30 Avr 

0 Commentaire(s) posté(s)